Mesure de la tension d’éléments tendus

Mesure de la tension d’éléments tendus

Le bureau d’études BOAS a développé une application d’essais dynamiques basée sur la méthode du LCPC, permettant le contrôle de la tension des câbles. Cette technique de mesure s’applique sur les haubans, les suspentes, les câbles, la précontrainte externe et les barres tendues.

Il s’agit d’essais non intrusifs fondés sur le principe de la vibration des structures. Le dispositif de mesure est composé d’accéléromètres fixés temporairement aux câbles et reliés à une centrale d’acquisition.

Les câbles sont excités et la réponse vibratoire de l’élément instrumenté permet d’évaluer sa tension.

  • Quand réaliser ces essais ?
  • Avant la mise en service d’un ouvrage (contrôle d’exécution, Validité des hypothèses
    de Calculs).
  • A la suite d’un événement naturel ou d’un incident.
  • Dans le cas d’un doute sur le fonctionnement de l’ouvrage (déformations et
    mouvements anormaux).
  • Dans le cadre d’une surveillance périodique des ponts et passerelles.
  • BOAS répond à vos besoins

Le bureau d’études BOAS intervient sur le territoire national et à l’international, pour une action réactive et personnalisée :

  • Analyse du dossier d’ouvrage.
  • Calculs préliminaires.
  • Rédaction des procédures et des préconisations.
  • Instrumentation des Structures.
  • Demande des arrêtés et pose de la signalisation.
  • Prise en charge des moyens d’accès.
  • Réalisation des essais.
  • Production d’un procès verbal.
  • Préconisations.
  • Retour d’expérience – Pont à haubans de Volonne

A la demande du conseil départemental des Alpes de Haute-Provence, nous avons procédé à l’instrumentation du pont de Volonne dans le but de comparer les tensions actuelles des haubans à celles mesurées lors de la mise en service de l’ouvrage.

Les essais ont été menés sur l’ensemble des 22 haubans constituant le pont sur une durée totale d’intervention de 1,5 jour.

Les valeurs mesurées ont permis de comparer les différents haubans de même nature (type, longueur et position) et de vérifier la bonne symétrie de l’ouvrage. Les premières observations ont été faites sur site.

  • Essais – Mode opératoire

Le dispositif de mesure est constitué d’accéléromètres fixés aux haubans et reliés à une centrale d’acquisition.

Pour déterminer la tension de chaque hauban, nous mesurons la réponse vibratoire sous une excitation impulsionnelle. L’analyse du signal fournit la valeur de la fréquence fondamentale. A partir des propriétés vibratoires et intrinsèques des câbles, nous obtenons leur tension.

  • Avantages

Les avantages de cette méthode sont nombreux :

  • Durée et coût d’intervention réduits.
  • Matériel transportable par véhicule léger et par voie aérienne.
  • Faible incidence sur le trafic de l’ouvrage ou sur les travaux en cours
  • Essais non intrusifs